XunZi et la Rectification des Noms (2/2)

On trouve dans le livre attribué à XunZi un chapitre intitulé la Rectification des Noms. Attribué à XunZi parce que tous les ouvrages qui datent de la période des Printemps et des Automnes (781 à 476 avant notre ère) ou de la période des Royaumes Combattants (476 à 221 avant notre ère), sont en réalitéLire la suite « XunZi et la Rectification des Noms (2/2) »

XunZi et la Rectification des Noms (1/2)

Première partie : vie et contexte historique. Le bâton de la Rectification des Noms est repris deux cents ans après Confucius par XunZi, connu aussi en français sous le nom de Siun Tseu. C’est lui qui écrivit le traité appelé Rectification des Noms, qui fit passer le concept d’une idée confucéenne à l’état brut àLire la suite « XunZi et la Rectification des Noms (1/2) »

Confucius et la Rectification des Noms (2/2)

Nous sommes en 505 avant l’ère courante. Revenu dans son pays natal, Confucius s’est retiré des affaires. Il s’adonne à l’étude, l’étude par excellence : celle des classiques. Mais voilà que Yanghu, un puissant membre de la famille Ji, insiste : il veut que Confucius le serve. Refus du sage. Yanghu tente un coup d’état pourLire la suite « Confucius et la Rectification des Noms (2/2) »

Confucius et la rectification des noms (1/2)

On trouve l’expression « rectification des noms » (正名) employée pour la première fois chez Confucius, dans les Entretiens, un ouvrage qui compile l’ensemble des maximes et des apophtegmes qui lui sont attribués. Pour comprendre ce qu’il entend par rectification des noms, il nous faut nous plonger dans la contexte historique qui est celui de Maître Kong,Lire la suite « Confucius et la rectification des noms (1/2) »