De quoi parlait Confucius exactement ? (2/2)

Reprenons notre problème à la base. Nous avons donc un chapitre des Analectes qui présente une difficulté certaine. D’un côté, le texte dit clairement que Confucius parlait rarement du rén (仁), de l’autre, le texte dont nous disposons semble indiquer le contraire : cent neuf occurrences sur un total de cinq cents chapitres environ. CommentLire la suite « De quoi parlait Confucius exactement ? (2/2) »

De quoi parlait Confucius exactement ? (1/2)

Les Entretiens de Confucius est un texte aussi court que dense. Pour cette raison, il arrive que certains passages soient un peu obscurs, voire à la limite de l’intelligibilité. Ce qui donne aux traducteurs des maux de tête sans fin, et aux commentateurs de quoi jouer. Certains passages, après avoir été discutés pendant près deLire la suite « De quoi parlait Confucius exactement ? (1/2) »

Pour une approche hébraïque de Confucius

Bryan Van Norden, l’un des meilleurs spécialistes de la pensée chinoise antique de notre époque, consacre une annexe de son livre sur le sujet à ce qu’il appelle « notre vision du monde et la leur » (1). Son but ? Permettre au lecteur occidental de prendre conscience d’un certain nombre de présupposés généralement admis à notre époqueLire la suite « Pour une approche hébraïque de Confucius »

XunZi et la Rectification des Noms (1/2)

Première partie : vie et contexte historique. Le bâton de la Rectification des Noms est repris deux cents ans après Confucius par XunZi, connu aussi en français sous le nom de Siun Tseu. C’est lui qui écrivit le traité appelé Rectification des Noms, qui fit passer le concept d’une idée confucéenne à l’état brut àLire la suite « XunZi et la Rectification des Noms (1/2) »

Confucius et la Rectification des Noms (2/2)

Nous sommes en 505 avant l’ère courante. Revenu dans son pays natal, Confucius s’est retiré des affaires. Il s’adonne à l’étude, l’étude par excellence : celle des classiques. Mais voilà que Yanghu, un puissant membre de la famille Ji, insiste : il veut que Confucius le serve. Refus du sage. Yanghu tente un coup d’état pourLire la suite « Confucius et la Rectification des Noms (2/2) »

Confucius et la rectification des noms (1/2)

On trouve l’expression « rectification des noms » (正名) employée pour la première fois chez Confucius, dans les Entretiens, un ouvrage qui compile l’ensemble des maximes et des apophtegmes qui lui sont attribués. Pour comprendre ce qu’il entend par rectification des noms, il nous faut nous plonger dans la contexte historique qui est celui de Maître Kong,Lire la suite « Confucius et la rectification des noms (1/2) »

La rectification des noms

Ceci est la première partie d’une série consacrée à la rectification des noms.Dans cet article, je présente brièvement le concept, en expliquant quelles sont ses différentes dimensions. Les deux articles suivants seront consacrés à Confucius et à Xun Zi, deux penseurs clés de la notion. Viendront ensuite plusieurs articles qui montreront comment on peut utiliserLire la suite « La rectification des noms »