Journal d’un civil (113) Shabbat Beshalah, Jour de commémoration international de la shoah

Samedi 27 janvier.

Aujourd’hui, je patauge à nouveau dans la maladie. J’hésite à dire que c’est l’acte II : ça pourrait aussi être un nouveau virus, qui, ayant discuté avec le précédent, a trouvé un hôte accueillant. Pas de fièvre, mais une fatigue terrible et un mal de crâne épique.

Lire la suite « Journal d’un civil (113) Shabbat Beshalah, Jour de commémoration international de la shoah »

Journal d’un civil (112) La Cour Internationale de Justice (II)

Vendredi 26 janvier.

Ce matin, tout le monde se réveille à une heure absurde. J’ouvre le bal à quatre heures, comme tous les matins depuis un moment. Impossible de me rendormir. A quatre heures vingt, mon fils se lève : il vient dans la chambre et me demande s’il peut s’allonger sur le canapé. Je lui dis bien sûr, et je l’accompagne pour voir s’il a tout ce dont il a besoin. Parfois, il se rendort ainsi, pelotonné sous une couverture au crochet faite par sa grand-mère. A quatre heures vingt-deux, ma fille se réveille en hurlant. Personne n’a fait de bruit : elle a dû faire un cauchemar. Elle est debout dans son lit, à pleurer à chaude larmes. Je lui donne un biberon en espérant qu’elle se rendorme. Elle ne se rendort pas. Et à quatre heures vingt-cinq, ma femme se réveille.

Lire la suite « Journal d’un civil (112) La Cour Internationale de Justice (II) »

Journal d’un civil (111) Le nouvel an des arbres


Jeudi 25 janvier.

Aujourd’hui, ma femme part faire un atelier photo à Jérusalem. Cela fait des semaines qu’elle en rêve, et, depuis qu’on s’y était inscrit, le format a eu le temps de changer plusieurs fois. A la base, c’était censé être un petit voyage en bus dans une réserve naturelle : au final, ça sera une promenade dans un quartier de la capitale.

Lire la suite « Journal d’un civil (111) Le nouvel an des arbres »

Journal d’un civil (110) Le kiné

Mercredi 24 janvier

Ce matin, j’ai prévu deux heures pour planifier un peu mon travail. Deux heures, c’est très ambitieux, mais j’ai au moins un peu de temps, au calme, pour arriver à mettre au propre ce qui trotte un peu dans ma tête.

Je ne sais pas par quel bout prendre le problème. Comment arriver à faire ce que j’aimerais pouvoir faire alors que le monde vacille autour de nous ?

Lire la suite « Journal d’un civil (110) Le kiné »

Journal d’un civil (108) La mise à jour

Lundi 22 janvier

Je commence à reprendre du poil de la bête. Cette nuit j’ai mieux dormi, j’ai un peu d’appétit, et ce matin, j’ai même eu le courage de faire un peu de ménage.

Il reste donc à se remettre au travail, et pour ça, il faut reprendre le fil de l’actualité là où je l’avais laissé : vendredi soir vers 15h. (Il me paraît étrange d’écrire « vendredi soir » et « quinze heures » dans la même phrase, mais le soleil se couche à 17h30.)

Alors vendredi et samedi, que s’est-il passé ?

Lire la suite « Journal d’un civil (108) La mise à jour »

Journal d’un civil (107) Les films

Dimanche 21 janvier

Aujourd’hui j’ai encore une fièvre en yoyo. Un coup 39, un coup 37, un coup 39. Je suis incapable de faire quoi ce soit. Ma femme et ma fille sont également encore malades. Mon fils, lui, est un roc. Il est parti à l’école comme une fusée, pressé que la semaine commence.

Le reste de la famille passe la matinée sur le canapé à regarder des films. Comme ma fille est là, on ne peut pas mettre tout et n’importe quoi. On se limite à des films pour enfants qui soient regardables pour un adulte.

Lire la suite « Journal d’un civil (107) Les films »

Journal d’un civil (106) Shabbat Bo

Samedi 20 janvier.

Le rhume ne s’est pas amélioré. Ça m’est tombé dessus un peu après avoir fini mon texte d’hier, vers 15h. Frissons, courbatures, mal à la tête. Pas de fièvre, mais après une heure de ce régime, la fièvre était là.

La nuit a été courte. J’ai dormi par paquets de dix-vingt minutes, jusqu’à ce que mon fils se lève, à son heure habituelle, vers 5h30.

Lire la suite « Journal d’un civil (106) Shabbat Bo »

Journal d’un civil (105) La toux

Vendredi 19 janvier.

Ce qui devait arriva : j’ai fini par attraper le virus qui traîne dans les environs. Ça a commencé hier, avec toux et mal de tête, et ça continue aujourd’hui avec courbatures et grosse fatigue. Pas de fièvre, mais pas d’appétit non plus.

Ça fait donc deux malades sur quatre dans la maison : manque de bol, c’est cent pour cent des parents. Les enfants, eux, pètent le feu, ce qui créé une dynamique pour le moins déséquilibrée.

D’autant que shabbat arrive et que dans quelques heures, on est censé pouvoir se reposer.

Lire la suite « Journal d’un civil (105) La toux »