OFD/ juillet 24, 2015/ Non classé

Critique de l’Odyssée du microscopique dans la revue l’Arche (à côté de la scène chez Katz dans Quand Harry rencontre Sally, la classe).

L’odyssée du microscopique de Léandre Ackermann et Olivier F. Delasalle, un beau voyage pour cet été.

« Vous savez ce qu’est la théologie sarcastique ? », demande le grand-père de Sabrina à son mec Elias. « C’est une opinion minoritaire selon laquelle la vie fonctionne comme une histoire drôle. » Elias, journaliste en manque d’inspiration, faisant enragé son patron et sa machine à café, est l’anti-héros de cette bande dessinée. Celui qui s’invente des préoccupations aussi utiles à son journal que le référencement du parcours des mésanges. Et plus que l’ennui qui devient le sujet principal de ses textes, Elias semble perturber ses camarades. …/…